3e week-end consacré au chantier. Il y avait urgence : vendredi soir, nous avons eu un coup de fil de l’entreprise de maçonnerie nous demandant s’il était possible d’intervenir dès lundi, et non dans 1 semaine, comme prévu initialement… Nous devons être quasiment les seuls à employer des artisans qui viennent en avance !

Du coup, il a fallu que l’Homme-de-la-maison mette les bouchées doubles pour finir de préparer ses réseaux d’eau et passer ses tuyaux, sous une petite pluie fine et glaciale. Pendant ce temps, je jouais à l’archéologue : je finissais de retirer les gravas. J’ai découvert des rangées de briques pleines à l’endroit de mon ancienne buanderie. Cet emplacement était devenu, au fil des ans, un vrai 1000 feuilles :  le lino que nous avions posé il y a 7 ans masquait un carrelage des années 50, qui était lui-même posé sur du sable, posé sur des tomettes, posées sur du sable, posé sur ces briques… J’ai également trouvé une coquille Saint-Jacques, bien conservée, et beaucoup de charbon de bois à cet endroit…

prepa_sol-640x427

 

Aujourd’hui, réunion de lancement de chantier pour l’Homme-de-la-maison : l’entreprise est arrivée pile à 8h30, c’est à dire à l’heure prévue. Premier bon point.

Ca fait du bien de se reposer sur des professionnels pendant quelques temps… Les échafaudages sont  montés, du calcaire a été répandu sur notre bouillasse. Ca change déjà tout !

 

1er_jour_macons-640x643

Mon appareil photo est magique : un fin crachin tombait, à 18h, quand j’ai pris ces clichés. On dirait pourtant que le ciel est bleu !

Prochaine étape, demain sans doute, réhausser le mur du fond pour atteindre la hauteur de la maison. Ensuite, la chape sera coulée (finie la boue !)