Pourquoi attendre le printemps et ses douces températures pour entreprendre des travaux, hein ?

Pourquoi avons-nous systématiquement changé toutes les fenêtres de la maison entre décembre et février les années précédentes ?

Et pourquoi, une fois encore, allons-nous débuter quelques menus travaux de destruction en plein mois de janvier, entre deux rafales de vent tempêteux, deux giboulées de neige  ou deux averses ?

… A croire que nous recherchons la difficulté ! Quoiqu’il en soit, nous n’avons plus trop le choix. Mi-février, l’entreprise de maçonnerie intervient. D’ici là, il faut que nous ayons abattu la vieille véranda au charme désuet, mais qui prend l’eau, ainsi que le « chai » (une dépendance en langage local) qui abrite la buanderie et des toilettes.

Rendez-vous est pris demain avec quelques amis. Nous croisons juste les doigts pour que le temps soit un peu plus clément que ces jours-ci…

 

veranda_buanderie_avant-640x720

 

Avant…
le déménagement est déjà en cours

 

etape1_travaux-640x473

 

Pendant/ Etape 1 : L’homme-de-la-maison et moi-même avons commencé à arracher les placo et sortir la vieille baignoire (moche) en fonte le week-end dernier, avant la grande démollition de ce week-end